Le renouveau du fantasme du viol chez les femmes

Quand j’ai commencé à lire de la romance, à la fin des années 2000, les héros ne forçaient plus (ie ne violaient plus) les héroïnes; le préservatif était devenu la norme, au point qu’on le retrouvait même sous des formes archaïques dans les historiques. En contemporain, aucune héroïne n’était ou n’aspirait à être femme au … Continuer à lire Le renouveau du fantasme du viol chez les femmes

Quand la dénonciation du harcèlement de rue se met au service du racisme

(Si vous avez lu la version précédente de ce sujet, je ne la renie pas, mais je ne la trouve pas très claire à posteriori, et elle ne respectait pas la ligne éditoriale que je m’étais imposée en reprenant ce blog : rester brève, et ne pas lier vers des contenus que je critique.) Mon premier … Continuer à lire Quand la dénonciation du harcèlement de rue se met au service du racisme

*ka-ching!* Les intérêts derrière nos causes

Vous avez peut-être eu vent de la triste affaire Yann Moix en ce début d’année… Pour avoir affirmé qu’il préférait les corps de femmes de 25 ans à ceux de femmes de 50 ans, il a été désigné comme l’ennemi des femmes. Je ne reviendrai pas sur le fond du débat, mais plutôt sur la … Continuer à lire *ka-ching!* Les intérêts derrière nos causes

La hiérarchie des souffrances

J’ai entamé la lecture de The Means of Reproduction: Sex, Power and the Future of the World, de Michelle Goldberg. Y lire les épreuves de filles et de femmes qui vivent dans des pays où l’avortement est illégal m’a rappelé l’absurdité des discours et préoccupations néoféministes, qui voudraient faire de toutes les femmes des victimes, … Continuer à lire La hiérarchie des souffrances

Une histoire de poils

Je me rappelle à 16 ans, traquant mes poils visibles au moins une fois par semaine. Je n’avais pas d’amis, j’étais l’inverse de cool, et le comble aurait été de m’afficher mal ou pas épilée. Aujourd’hui, j’ai 31 ans, et pour diverses raisons (j’ai découvert le féminisme, je suis en couple, j’ai un enfant, je … Continuer à lire Une histoire de poils

Debt, de David Graeber : Notes de lecture 2/2

Pour Graeber, la formule « Some pray, some fight, still others work » est une pure fiction, inventée à posteriori pour justifier une hiérarchie en soi injuste et injustifiable. Je ne crois pas. J’y vois réellement le principe organisateur de la société, quand bien même la réalité des rapports sociaux n’honorerait que très imparfaitement cette aspiration. Comme … Continuer à lire Debt, de David Graeber : Notes de lecture 2/2

Debt, de David Graeber : Notes de lecture 1/2

Sur la recommandation d’un ami qui travaille dans la finance, j’ai commencé à lire Debt: The First 5,000 Years, de l’anthropologue américain David Graeber. C’est un pavé de plus de 450 pages et j’en ai lu moins d’un tiers, mais le début m’inspire déjà de nombreuses remarques, et j’ai décidé de les consigner ici. Le … Continuer à lire Debt, de David Graeber : Notes de lecture 1/2