Les femmes doivent rester le sujet de leurs agressions!

J’ai lu l’autre jour une féministe qui disait, au sujet de l’écriture journalistique : arrêtez de titrer « Une femme est tuée/violée par son conjoint », car c’est du victim-blaming. On devrait dire « Un homme tue/viole sa conjointe ». Dieu merci, il y a eu quelques personnes pour lui faire remarquer que c’était l’inverse : la voix passive met l’emphase … Continuer à lire Les femmes doivent rester le sujet de leurs agressions!