Quand la dénonciation du harcèlement de rue se met au service du racisme

(Si vous avez lu la version précédente de ce sujet, je ne la renie pas, mais je ne la trouve pas très claire à posteriori, et elle ne respectait pas la ligne éditoriale que je m’étais imposée en reprenant ce blog : rester brève, et ne pas lier vers des contenus que je critique.) Mon premier … Continuer à lire Quand la dénonciation du harcèlement de rue se met au service du racisme

Une histoire de poils

Je me rappelle à 16 ans, traquant mes poils visibles au moins une fois par semaine. Je n’avais pas d’amis, j’étais l’inverse de cool, et le comble aurait été de m’afficher mal ou pas épilée. Aujourd’hui, j’ai 31 ans, et pour diverses raisons (j’ai découvert le féminisme, je suis en couple, j’ai un enfant, je … Continuer à lire Une histoire de poils

Les femmes doivent rester le sujet de leurs agressions!

J’ai lu l’autre jour une féministe qui disait, au sujet de l’écriture journalistique : arrêtez de titrer « Une femme est tuée/violée par son conjoint », car c’est du victim-blaming. On devrait dire « Un homme tue/viole sa conjointe ». Dieu merci, il y a eu quelques personnes pour lui faire remarquer que c’était l’inverse : la voix passive met l’emphase … Continuer à lire Les femmes doivent rester le sujet de leurs agressions!